notre élevage
Liens
Faire garder son chien
Accessoires pour votre chiot
Alimentation du chiot

notre élevage
L'acquisition d'un chiot
L'arrivée de votre chiot
Faire confirmer son chien
Assurance pour chiens

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé
L'alimentation du York


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Le dobermann

Le standard du Pinscher et du Pinscher Nain

D'origine allemande, le Pinscher apparaît comme la réduction du Dobermann; il est difficile d'affirmer qu'il en soit la variété naine et le descendant. Le Pinscher est un chien très intelligent, bon gardien, un avertisseur attentif. Sa taille est moyenne, supérieure à 0,43 m, sans dépasser 0,48 m. Il n'est pas très commun de le rencontrer, du moins en France.

Râblé, nerveux, la tête de proportions moyennes, l'os frontal plat et le crâne légèrement bombé, il porte les oreilles relevées, la pointe retombante étant coupée; l'œil est rond, de couleur foncée et de volume moyen, d'expression vive et intelligente; les mâchoires sont sans prognathisme, bien adaptées, la truffe noire pour les deux variétés (noir et feu, ou roux). La cage thoracique est de forme ovale, la poitrine bien descendue, le dos vigoureux est parfois légèrement voussé, mais la croupe est presque droite, le fouet attaché haut et écourté; les membres antérieurs sont parfaitement droits, fermes et nerveux ; les postérieurs sont modérément coudés, avec des cuisses bien musclées, le pied petit et rond. Le poil est court, lisse, épais et brillant. Il peut être noir brillant, avec des marques allant du rouge rouille au jaune (marques blanches inadmissibles), ou uniformément roux.

Le Pinscher nain

C'est la réduction du précédent, dont il doit avoir les qualités, compte tenu de ce que cette réduction de taille impose comme modifications. A l'inverse de son « grand frère D, il est très répandu. Sa taille est assez mal définie, il semble que la faveur des amateurs se porte sur des sujets ne dépassant pas (ou peu) 0,28 m.

La tête est assez allongée, étroite et sans mâchoires saillantes ; elle ne doit être ni courte ni ronde; le crâne, plat, passant insensiblement au museau, sans accuser le stop avec force; l'œil un peu rond, sans exagération, plein et sans obliquité, de couleur aussi foncée que possible; la truffe est noire, légèrement plus claire chez les sujets de couleur rouge; les oreilles bien plantées, pointues et écourtées; le corps est aussi long que haut, le dos nerveux, droit, jamais ensellé ni voussé; le ventre légèrement relevé, la cage thoracique ni trop large ni trop étriquée; l'ossature est fine mais solide : les pattes avant sont droites. La queue est attachée haut, portée gaiement, en général très écourtée. Le poil est court, serré, couché, d'égale longueur sur tout le corps et brillant d'aspect.

Couleurs : noir brillant, avec taches feu ou jaunes aux joues, à la mâchoire inférieure, au-dessus des yeux, à la gorge, au poitrail, aux pieds, aux poignets, à l'intérieur des cuisses ; unicolore jaune, feu, rouge cerf ; brun, bleu ou couleurs analogues avec taches feu ou jaunes, réparties comme pour le noir.

© 2009 à 2016 - tous droits réservés