notre élevage
Liens
Faire garder son chien
Accessoires pour votre chiot
Alimentation du chiot

notre élevage
L'acquisition d'un chiot
L'arrivée de votre chiot
Faire confirmer son chien
Assurance pour chiens

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé
L'alimentation du York


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Le dobermann

Placer son chien dans un chenil

C'est toujours un crève-cœur que d'abandonner le chien pendant quelques jours, voire quelques semaines. Mais, en fonction des impératifs de vos déplacements des diverses restrictions administratives ou personnelles (notamment si l'animal ne supporte pas les voyages), vous pouvez être amené à le laisser en pension.

Un gardien bénévole

Un parent ou un ami qui se dévoue pour garder l'animal est toujours la meilleure solution (du moins a priori). Côté financier, c'est la moins onéreuse, côté troubles psychologiques de l'animal, c'est l'idéal, car il va se retrouver en présence de personnes connues. En revanche, c'est une grande responsabilité pour la personne qui accueille l'animal, mais aussi pour vous-même (imaginez qu'il se mette à faire les 400 coups en votre absence).

Choisissez des personnes fiables, connaissant bien l'animal et en qui vous avez toute confiance.

Plusieurs jours avant votre départ, habituez-le « maître temporaire » à sortir lui-même votre chien, à le promener en laisse, à lui donner ses repas.

Notre conseil : Optez pour cette solution chaque fois que vous le pouvez, mais n'oubliez pas de bien analyser la situation afin de ne pas imposer votre compagnon. Certaines _personnes ne savent pas dire non et, par gentillesse, peuvent être amenées à accepter des tâches qui les rebutent ou les dépassent.

La solution de « l'échange de bons procédés » est souvent excellente. Vous gardez-la chienne du voisin une fois, et vous lui donnez Toutou un autre jour. Dans ces conditions, les bases de l'accord sont mieux définies et, en se rendant mutuellement service, on n'est jamais l'obligé de l'autre. Notez aussi que des particuliers acceptent, moyennant finance, de garder votre chien. Dans ce cas, pas de problème puisqu'il y a rétribution. Mais sachez bien à qui vous avez affaire.

Les chenils et pensions

Dirigés par des professionnels, ils ont été mis au pilori par la presse à la suite d'affaires scandaleuses.

Mais il faut bien avouer que ces cas sont exceptionnels. Il existe heureusement de plus en plus de « bonnes maisons » avec de sérieuses références. Il est vrai que la loi est de plus en plus sévère et que les contrôles vétérinaires ne pardonnent pas.

Vous pouvez trouver l'établissement idéal sur des publicités, ou mieux, sur les recommandations d'un ami ou du club de la race. Dans tous les cas, il faut impérativement visiter le chenil avant d'y conduire votre chien. Fiez-vous à votre sensibilité et si, pour une raison (explicable ou non), cela ne vous plaît pas, allez voir ailleurs.

Vérifiez l'état des cages, leur surface, leur propreté. Observez les chiens qui s'y trouvent. S'ils ont l'air dynamiques et joyeux, c'est bon signe. Regardez leur pelage, se grattent-ils souvent ? Les odeurs sont aussi très importantes (des traces d'urines ou de nourriture avariée sont très perceptibles à l'odorat).

Les cages doivent avoir au moins 6 m2 (l'idéal est de 9 m2) avec une partie abritée pour le repos (vous pouvez vérifier l'étanchéité en passant une main à l'intérieur de la niche : si le bois est humide, c'est mauvais signe) et être en plein air pour la détente.

Demandez si les chiens sortent quotidiennement (le chenil doit alors posséder une grande aire dégagée prévue à cet effet).

Une fois votre choix effectué, réservez suffisamment à l'avance (comme les bons hôtels, les bons chenils sont toujours complets) en versant des arrhes. Il est ensuite d'usage de payer une partie de la pension d'avance. On doit vous donner un certificat de dépôt daté et signé avec description de votre chien, numéro de tatouage et état de santé.

En contrepartie, le chenil peut exiger que vous fassiez vacciner votre chien, et fournissiez un certificat de bonne santé.

Si votre chien est malade pendant la garde, le chenil doit le faire soigner (chez un vétérinaire dont vous aurez approuvé le nom). Les frais de soins seront à votre charge, sur présentation des ordonnances uniquement. C’est pour cela qu’il est vivement recommandé de posséder une assurance pour chien en cas de problème de santé lors de la présence de votre chien au chenil car tant que vous n’avez pas pu prouver que la maladie de votre chien est lié au mauvais traitement reçu pendant sa période au chenil, les frais de soins restent à votre charge.

© 2009 à 2016 - tous droits réservés