notre élevage
Liens
Faire garder son chien
Accessoires pour votre chiot
Alimentation du chiot

notre élevage
L'acquisition d'un chiot
L'arrivée de votre chiot
Faire confirmer son chien
Assurance pour chiens

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé
L'alimentation du York


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Le dobermann

Les assurances pour chiens : le fonctionnement

L'assurance chiens peut être essentiellement de deux sortes.

Dans le premier cas, elle couvre la responsabilité du propriétaire de l'animal quant aux dommages causés à autrui par les chiens de l'assuré.

Toutes les conditions sont à régler avec les compagnies.

En cas de sinistre, l'assuré doit aviser le plus rapidement possible son assureur (qui sera subrogé à ses droits) et donner tous renseignements utiles, notamment lieu et date de l'accident, causes et circonstances, noms et adresses des victimes, importance présumée du dommage, noms et adresses des témoins, etc. Dans ce cas, on parle d’assurance responsabilité civile pour son animal de compagnie. Il faut savoir qu’elle est obligatoire pour les propriétaires de chiens de catégories 1 et 2.

Une autre sorte d'assurance est celle qui garantit le propriétaire de l'animal quant aux dommages qu'il peut subir, en la personne, si l'on peut dire, dudit animal.

Il existe des compagnies spécialisées qui ont particulièrement développé cette branche d'activité.

En général sont couverts : les frais pour la mort par maladie, la mort causée par des tiers, la mort à la suite de certaines opérations, l'euthanasie ordonnée ou autorisée par la compagnie et, dans le cas de rage et d'éventration exclusivement, ordonné par l'autorité publique. La mort à la suite de mise bas, mais pour la mère seulement est prise en charge.

Sont également couverts : les frais vétérinaires par maladie, hospitalisation, les interventions chirurgicales, les médicaments, etc.

En cas de maladie, même d'apparence bénigne, tare, accident ou affection quelconque, et chaque fois qu'un vétérinaire est consulté, prévenir la compagnie dans les délais prévus par pouvoir prétendre à un remboursement. Passé le délai légal, votre assureur n’est plus dans l’obligation de vous indemniser.

En cas de mort consécutive à des blessures, il faut prévenir la compagnie, même si les blessures ont été déjà déclarées.

Il faut aussi produire un certificat du vétérinaire et, en principe, laisser le cadavre intact et dans la position où il se trouve.

Il faut enfin recueillir des témoignages et, si le fait a eu lieu sur la voie publique, faire dresser un procès-verbal par un agent ou, à défaut, un constat par huissier.

Il est bon de savoir que les frais liés aux démarches concernant la gestion du corps de votre chien sont couverts par votre assurance animaux : (voir ici).En effet, les frais de rappatriement du corps, les frais de crémation de votre animal de compagnie sont remboursables.

La perte d'un chien est un moment difficile à passer, c'est pourquoi l'idéal est d'adopter rapidement un autre chien de la même race. Cela vous aidera à oublier votre fidèle compagnon.

© 2009 à 2016 - tous droits réservés