notre élevage
Liens
Faire garder son chien
Accessoires pour votre chiot
Alimentation du chiot

notre élevage
L'acquisition d'un chiot
L'arrivée de votre chiot
Faire confirmer son chien
Assurance pour chiens

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé
L'alimentation du York


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé


notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Ses origines
Le standard
Le comportement
La santé

notre élevage
Le dobermann

L'arrivée duchiot à la maison

Il est important que la venue du chiot ait été préparée à l'avance. C'est pourquoi nous sommes assez contre les achats d'impulsion pour les chiens.

Il faut savoir où il va loger et lui avoir aménagé son coin bien à lui. Les chiens sont des animaux territoriaux (remarquez le comportement des mâles qui font une petite pissette à droite et à gauche lors de la promenade. C'est leur façon de marquer leur territoire), il importe qu'ils aient leur coin réservé.

Même s'il s'agit d'un chien de garde destiné à vivre dehors par tous les temps, laissez le chiot les premiers jours à la maison. Il faut qu'il s'habitue à vous et à votre présence. S'il doit plus tard coucher dans une niche à l'extérieur, essayez d'apporter cette niche dans un coin de la maison. Il s'y habituera, et il suffira de la sortir au moment opportun pour qu'il y aille sans aucun problème.

Le chien vit dans un monde d'odeurs, plus que d'images et de sons. Il va imprégner de son odeur ses objets familiers. C'est là qu'il se sentira en sécurité et qu'il se réfugiera pour se reposer.

Préparez donc une corbeille ou un panier avec une ou deux bonnes couvertures, et généralement le chiot les adoptera spontanément.

Dès qu'il arrive à la maison, laissez-le explorer tranquillement et de lui-même tous les moindres recoins. Il faut qu'il se familiarise avec son nouvel univers. S'il monte sur les fauteuils et les canapés et laissez-le faire pour cette fois. Mais s'il montre la volonté de s'y installer, retirez-le doucement, mais fermement ; et aussitôt montrez-lui son panier.

Un point important : prévoyez dans la cuisine ou dans le sous-sol un endroit pour ses besoins. Il suffit généralement de tapisser un coin avec le matériau de litière auquel il était habitué une serpillière, un bac à sable, quelques vieux journaux, sont les matériaux les plus employés. Bien souvent, le chiot ira spontanément faire ses besoins sur cette matière familière.

N'oubliez pas que le chiot est un bébé. En tant que tel, il a besoin de beaucoup dormir. Laissez-le donc s'assoupir normalement dans son panier, C'est la meilleure chose qu'il puisse faire. N'oubliez pas eau fraîche et de lui prévoir un grand bol et éventuellement une petite gamelle. A son réveil retrouvera tous ces éléments rassurants et fera vite l'association positive.

Un bon conseil (mais pas toujours facile à respecter) : évitez de trop gâter le chiot. Chacun veut lui faire plaisir et y aller de sa friandise. C'est très mauvais pour sa santé. Un petit gâteau peut favoriser au départ son adaptation et son adoption de la niche et du panier, mais pas plus.

© 2009 à 2016 - tous droits réservés